Djoudj

Djoudj

Nom de l’Orgnisation: Station biologique du Djoudj -Centre d’information des Parcs du nord, Parc National des oiseaux du Djoudj

Soutien financier:  Gouvernement du Sénégal, budget général avec quelques projets finissants

Nombre d’Employés: 25 agents des parcs nationaux 

Nombre de visiteurs chaque année:  2,000

Objectifs de votre centre

Centre de recherche scientifique avec un volet hébergement pour les jeunes étudiants et autres chercheurs

Statistiques Vitales

16000 ha de zones humides avec un statut international, au Nord-ouest du Sénégal; la plupart des espèces sont des oiseaux. Il existe 85 espèces végétales dont 33 rares localement ou se rencontrent isolément, 92 espèces de poissons, 365 espèces d’oiseaux dont 120 sont migratrices du paléarctiques, 22000 couples de pélicans blancs en reproduction, Zone d’hivernage pour phragmite aquatique et Marouette de Baillon, passereaux en voie de disparition.  Il s’agit aussi de Sanctuaire naturel pour lamantin d’Afrique, crocodile du Nil, python de Seba, gazelle à front roux.  Les visiteurs du parcs sont environ 12000 par an dont près de 300 fréquentent la Station Bilogique.

Activités de CESP principales

Formation des volontaires écogardes et écoguides pour les aspects de sensiblisation et d’écotourisme; ateliers de renforcement de capacités sur des thèmes variés au profit des communautés locales et des agents en charge du suivi et de la protection du parc. A cela s’ajoutent les vistes d’echanges accueillies par le parc du fait des resulats obtenus par rapport aux activites de CESP.

Trois succés principaux

  1. La réalisation d’un plan de gestion intégré avec une bonne implication des populations locales;
  2. L’augmentation des revenus des populations locales: leur intégration dans la gestion du parc leur a permis de prendre en charge les aspects de conservation et gestion du site;
  3. Formations des agents des parcs nationaux et des populations; creation du corps des écogardes et écoguides.

Trois défis principaux

  1.  Recherche scientifique: Bien qu’il yait des chercherurs et des étudiants venant de divers horizons, le centre n’a pas eu beaucoup de succès du fait du manque de materiel performant et de sa vétusté.
  2. Information, Education, Sensibilisation: le manque de personnel qualifié pour appuyer le chef de centre, à cause des nombreuses affections du personnel dans d’autres sites, affaiblit le système.

Téchniques de sensibilisation

Création de signes/information sur site; Production de documents écrits; Utilisation d’outils audiovisuels Développement de sentiers naturels;

Centres d’accueil

Mise en place d’un nouveau centre d’accueil des visiteurs; Gestion/création d’habitat; Gestion d’un centre d’accueil des visiteurs; Construction/maintenance de structures

Participation

Initiatives envers la communauté locale; Initiatives envers les jeunes; Travaux avec des bénévoles

Education et communication

Education des petits enfants; Education des adultes; Travailler avec des écoles primaires; Travailler avec des écoles secondaires; Développer des ressources / documents

Divers

Les Coordonnées:

Satation biologique -Bureau information des Parcs du Nord  BP 80 Saint Louis -Sénégal; E-mail: bendiay@yahoo.fr; téléphone: +221 776530528; +221 339618621

Addresse du site web:

The WLI network is endorsed by the Ramsar Convention on wetlands and coordinated by WWT.

Quick links

Contact

Wetland Link International
WWT Slimbridge, Gloucestershire, GL2 7BT, UK
T: +44 (0) 1453 891254
E: info@wli.org.uk Twitter: @wetlandlink