Connecting wetland centres across the world

Suivi des services récréatifs et éducatifs des zones humides Méditerranéennes

Récit publié à l’origine sur le site Web de MedWet.

Les populations locales de la région méditerranéenne dépendent des zones humides concerant différents aspects de leur vie quotidienne. La beauté naturelle de ces écosystèmes fait des zones humides des endroits idéaux pour exercer des activités récréatives et éducatives. La plupart de ces activités récréatives sont organisées dans ou autour des zones humides, en particulier dans les parcs nationaux, pour l’observation des oiseaux, la randonnée, la navigation de plaisance ou le canoë.

 

The Ladja Marathon on Neretva Delta, Croatia. Photo: E. Draganovic

Les zones humides représentent également des ressources précieuses pour l’éducation et la recherche scientifique grâce à la grande diversité de la faune et de la flore et à leurs liens historiques avec les anciennes civilisations établies sur et autour d’elles.

L’équipe du projet MedIsWet effectue une visite de recherche dans une zone humide de l’île de Vir en Croatie. Photo: Ivana Sučić / Association Hyla

 

report cover

Dans ce contexte, l’Observatoire des zones humides méditerranéennes (OZHM), un groupe technique et scientifique créé par la Tour de Valat (France) pour soutenir l’Initiative pour les zones humides méditerranéennes (MedWet), vient de publier un rapport intitulé «Suivi des services récréatifs et éducatifs des zones humides Méditerranéennes», qui inclut une synthèse

L’indicateur sur les services récréatifs et éducatifs des zones humides méditerranéennes (SRE-ZHM), développé par l’OZHM et l’Institut agronomique méditerranéen de Montpellier (IAMM) au cours de la période 2011-2016, vise à mesurer de manière comparable entre sites, les impacts humains et sociaux que procurent les zones humides auprès des visiteurs récréatifs et éducatifs de ces écosystèmes.

La logique de l’indicateur est qu’un capital naturel (zones humides) rendu accessible par un capital construit (infrastructures et services d’accueil) génère un impact sur le capital humain et le capital social auprès des visiteurs. L’étude a été réalisée dans 27 zones humides méditerranéennes réparties sur 10 pays de différentes sous-régions. Pour chaque site, 150 visiteurs ont été interviewés, soit 4 050 personnes au total, avec 3 717 questionnaires retenus. La grande majorité des visiteurs interrogés (61%) étaient des ressortissants des pays impliqués dans l’étude.

Certaines des principales conclusions de l’étude sont les suivantes:

  1. L’impact récréatif et éducatif auprès des visiteurs est directement lié aux efforts du gestionnaire;
  2. L’esthétisme paysager et les programmes éducatifs sont les deux principaux vecteurs d’impacts humain et social; et
  3. les zones humides sont pénalisées par des pressions extérieures (telles que l’urbanisme, les infrastructures publiques et la pollution autour du site).

La synthèse pour les décideurs comprend un certain nombre de messages clés, tels que:

  1. les efforts des gestionnaires de sites pour assurer l’accessibilité et l’attractivité ont un impact important sur la satisfaction des visiteurs des zones humides ;
  2. le site doit intégrer un grand esthétisme paysager qui est appréciée par le public ;
  3. la visite apporte plus de satisfaction lorsque les émotions sont générées pour le public;
  4. le site devrait être équipé de services éducatifs pour engendrer un impact plus éducatif sur les écoliers; et
  5. La visite devrait cibler des sujets novateurs et émergents de la société pour apporter plus de connaissances et de sensibilisation (gestion de l’eau, changement climatique, etc.).

Enfin, la synthèse destinée aux décideurs et aux gestionnaires de zones humides comprend aussi une série de recommandations visant à améliorer l’efficacité de l’impact auprès des visiteurs de ces zones.

 

Plus d’information

Téléchargez le rapport ici.

 

Contact

Laurent Chazée, Chef de projet à la Tour du Valat

chazee@tourduvalat.org

pour les décideurs et les gestionnaires.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Le réseau de WLI est soutenu par la convention de Ramsar et coordonné par WWT.

Adresse

Wetland Link International
WWT Slimbridge
Gloucestershire
GL2 7BT
Royaume Uni
Tel: +44 (0) 1453 891214
Email: info@wli.org.uk Twitter: @wetlandlink