Connecting wetland centres across the world

La Reconversion de la menace plastique en opportunité écotouristique

La Réserve Ornithologique de Kalissaye (ROK) est créée par décret 78-809 du 28 juillet 1978. La ROK a pour vocation de protéger un écosystème complexe à fin qu’il joue le rôle d’accueil des colonies nicheuses d’oiseaux et des tortues reproductrices, d’assurer les bonnes conditions de reproduction des oiseaux migrateurs et de promouvoir le tourisme et la recherche scientifique. La rok est la seule Zone Humide d’Importance Internationale située dans la partie Sud du Sénégal. Elle est aussi reconnue comme une ZICO et Lauréat du prix de la conservation de 2016.

La réserve ornithologique de kalissaye capitalise plusieurs années de collecte, de tris et de recyclage des déchets. Les déchets plastiques sont transformés en objets d’arts (colliers, poubelles, statuettes, etc) qui sont exposés dans les sites hôteliers et vendus aux touristiques. Ces actions, permettent de transformer la menace plastique en opportunité éco touristique. En 2020 la ROK, la ROK a obtenu un soutien du Fonds Français pour l’Environnement Mondial. Ce soutien alloué par le biais du PPI a permis de mettre en place le projet de Consolidation de la remontée biologique des Laridae et des tortues marines par le renforcement de la gouvernance de la Réserve Ornithologique de Kalissaye au Sénégal.

Le projet s’articule autour de trois axes principaux que sont : l’Amélioration de la Gouvernance Locale au sein de la ROK, la Stimulation de la reproduction des espèces migratrices et la réduction des pressions anthropiques par le développement des activités économiques alternatives.

Dans le cadre de la stimulation de la reproduction des espèces migratrices, plusieurs activités ont été prévues parmi lesquelles l’assainissement des zones de reproduction notamment la collecte, l’extraction, le tri, la transformation des déchets plastiques, des filets et emballages perdus et les objets solides. En effet le problème des déchets est particulièrement critique en ce qui concerne le plastique. Ces déchets constituent de graves menaces pour les oiseaux migrateurs.

La pollution plastique entraîne des risques pour la santé de la faune sauvage au niveau de la réserve ornithologique de kalissaye. Elle touche un grand nombre d’espèces, dont les dauphins à bosse, les lamantins, les tortues marines, les oiseaux, les poissons, etc). En ce qui concerne les oiseaux, la pollution plastique représente une triple menace :

  • le plastique se retrouve dans l’estomac des oiseaux et pollue les ressources hydrologiques et les zones de reproduction des oiseaux et des tortues marines. Ces zones s’étouffent sous les déchets plastiques. Il en va de même pour les oiseaux, qui jouent pourtant un rôle essentiel à la vie dans la pollinisation des fleurs, la protection des récoltes, le nettoiement des plages, l’indication des zones poissonneuses, etc »
  • Le plastique est également utilisé comme matériel de nidification. Beaucoup d’oiseaux collectent des morceaux de plastique qu’ils utilisent ensuite pour tapisser leur nid, au lieu de se servir de feuilles ou de brindilles, ce qui peut causer des blessures et entraver la mobilité chez les poussins.
  • Les filets monoxyles abandonnés sont responsables de la plupart des prises accidentelles d’oiseaux en mer, dans les rivières, les lacs et même sur terre. Les oiseaux de mer sont les plus touchés.

Au regard de ses potentialités écosystémiques, biologiques, ornithologiques, hydrologiques, etc. la ROK capitalise plusieurs années d’assainissement et d’entretien des ilots de reproduction des oiseaux migrateurs et des tortues marines. En 2020, cette activité a coïncidé avec la journée mondiale des Zones humides. Cette Journée a été localement célébrée sous le thème « la Réserve Ornithologique de Kalissaye est pleine de Vie, Agissons pour sa Biodiversité ». La journée mondiale a été célébrée en partenariat avec le comité de gestion du site, le GIE des Eco-gardes, les Centres d’Education Environnementales, les élèves de l’école 2 de kafountine, les groupements des femmes des villages insulaires. La journée a mobilisé 63 participants.

Pour résoudre le problème de la pollution plastique dans la réserve et réduire le nombre d’oiseaux victimes d’ingestion et d’enchevêtrement, les activités ont été l’extraction des déchets, le tri, la transformation en colliers, en objets d’arts, en statuette, en poubelles et la réalisation d’une campagne environnementale qui cible les industriels, les hôteliers, les familles et les particuliers à prendre des mesures concrètes afin de réduire leurs propres empreintes plastiques.

Cette campagne a permis d’échanger avec les acteurs sur les objectifs du projet de Consolidation de la remontée biologique des Laridae et des tortues marines par le renforcement de la gouvernance de la Réserve Ornithologique de Kalissaye au Sénégal, les dispositions de la Loi n° 2015-09 du 04 mai 2015 relative à l’interdiction de la production, de l’importation, de la détention, de la distribution, de l’utilisation de sachets plastiques de faible micronnage et à la gestion rationnelle des déchets plastiques. Elle a aussi permis d’inviter les populations à adhérer massivement à la politique zéro déchet lancée le 04 janvier 2020 par son excellence Monsieur Macky SALL président de la République du Sénégal

Pour d’amples informations
Contactez : Centre d’Education, de Sensibilisation et de Partenariat (CESP_Kalissaye)
Tél ; 00221 77 655 96 91
rok.kalissaye@gmail.com

Laisser un commentaire

Le réseau de WLI est soutenu par la convention de Ramsar et coordonné par WWT.

Adresse

Wetland Link International
WWT Slimbridge
Gloucestershire
GL2 7BT
Royaume Uni
Tel: +44 (0) 1453 891214
Email: info@wli.org.uk Twitter: @wetlandlink