Les oiseaux migrateurs constituent un sujet idéal pour tisser des liens entre les centres d’éducation aux zones humides situés sur une même voie de migration. L’arrivée et le départ saisonniers des oiseaux est un phénomène annuel qui touche l’intérêt des gens et leur imagination. Ils se demandent où vont les oiseaux et cela aide à souligner l’importance de leurs sites locaux pour préserver ces populations d’oiseaux migrateurs.

Des mesures concrètes pourraient être prises pour surveiller et consigner les heures d’arrivée des oiseaux, les espèces et le nombre de spécimens, afin de partager ces informations avec d’autres centres d’éducation aux zones humides situés sur une même voie de migration. Les données et l’intérêt qui en résulteraient pourraient favoriser des mesures de conservation plus poussées, dans votre pays mais aussi dans les autres pays traversés par ces oiseaux migrateurs. Le réseau WLI mene un programme qui s’appelle 'Oiseaux migratoires pour les gens'.

Journée mondiale des oiseaux migrateurs

La Journée mondiale des oiseaux migrateurs (JMOM) a lieu tous les ans en mai et en octobre. Les organisateurs de l’AEWA produisent chaque année des matériels adaptés à votre centre et en ligne. Ils ont également une carte interactive des événements qui se passent autour de; Organisateurs de la Journée mondiale des oiseaux migrateurs.

Oiseaux et écoles

WLI joue un rôle actif - et plutôt cool - dans le cadre de la Journée mondiale des oiseaux migrateurs.

Le CESP (Communication, Education, Sensibilation, Participation) comprend une stratégie spécifique et des ressources en ligne dans le cadre du Partenariat sur les voies de migration Asie de l’Est, Australasie. Vous trouverez ici des résumés normalisés de la CESP avec des groupes aussi divers que les enfants de l'autre côté de la voie de migration et les agriculteurs de l'Alaska aux Philippines; des vidéos, des présentations et une exposition de photos itinérante.

Liens utiles

Dirigé par Birdlife International et Wetland International, Wings over wetlands est un projet qui couvre la voie de migration Afrique-Eurasie et qui dure jusqu’en 2010. Il dispose d’une panoplie d’informations utiles et développe actuellement un outil recensant des informations sur des sites spécifiques.La Convention sur les espèces migratrices ou CMS (également appelée Convention de Bonn) fournit des informations sur les plans d’action propres aux espèces, ainsi que sur des projets plus larges destinés à protéger les oiseaux mais aussi les requins, les tortues et bien d’autres animaux migrateurs. L’AEWA est un accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA) un traité intergouvernemental destiné à la conservation des oiseaux d’eau migrateurs et de leurs habitats en Afrique, en Europe, au Moyen-Orient, en Asie centrale, au Groenland et dans l’archipel canadien. Il est géré par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE). Le partenariat du Waddensee a produit un dibujo animé (en francais) qui vise a communiquer l’imporatance des voies de migration. Il y a aussi un site web de BirdLife pour les jeunes que s’interessent aux oiseux, ‘Spring Alive’ en français!

Inscrivez-vous gratuitement à WLI et créez votre propre profil de membre illustrant le travail que vous effectuez.